Les protéines

      Les généralités

6

Les protéines font parties des nutriments indispensables en alimentation humaine. Elles sont en quelque sorte les architectes de l’organisme.
D’un point de vue biologique, il s’agit de polymères d’acides aminés qui sont reliés entre eux par des liaisons peptidiques. Voyons ça comme un collier de perles, le collier représente la protéine et chaque perle représente un acide aminé. Ces acides aminés sont accrochées les uns aux autres par des liaisons peptidiques.

Il faut environ 100 acides aminés pour constituer une protéine humaine. Toutefois, il ne s’agit pas de 100 acides aminés différents, mais de 22 qui vont être dupliqués. Parmi ceux-ci, 9 ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme : ce sont les acides aminés essentiels qui doivent impérativement être apportés par l’alimentation. Dès que des protéines sont consommées, l’organisme isole leurs acides aminés et les envoie, par la circulation sanguine, dans les cellules où ils seront transformés ou utilisés dans la synthèse d’autres protéines.

Nous allons dans cet article vous présenter rapidement les notions principales qui les concernent, afin de vous permettre de mieux comprendre vos besoins et de pouvoir y répondre.

Rôles

Structural

Les protéines participent au renouvellement des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc.

Précurseur d’hormones et d’enzymes

Les protéines entrent dans la synthèse de nombreuses hormones et enzymes intervenant entre autres dans la digestion.

Immunitaire

Les protéines maintiennent le système immunitaire

Transmission

Elles sont constitutives de tous les “messagers” de l’organisme : neurotransmetteurs, hormones, enzymes…

Énergétique

Les protéines constituent une source énergétique pour l’organisme. Cependant, il est plus intéressant de consommer suffisamment de glucides et de lipides dans notre alimentation afin d’éviter d’utiliser nos protéines à cet effet. En effet, l’utilisation des protéines à des fins énergétiques entraînerait une perte de masse musculaire et pourrait avoir des conséquences importantes sur la santé.

Protéines-LesFooders

Conséquences d’un déséquilibre

Carences

Perte de masse musculaire (bilan azoté négatif)

Dénutrition

Fatigue physique et psychique

Diminution de la pression oncotique (oedème)

Diminution de la résistance aux infections

Diminution de la capacité à cicatriser

Éxcès

Excès de déchets (fatigue du foie et des reins) 

Peut provoquer des migraines

Risque d’obésité future pour les enfants de moins d’un an

 

 

 

Les différentes catégories de protéines

En nutrition, on classe généralement les protéines en deux grandes familles : 

Les protéines animales :

Les protéines animales sont issues de la viande, du poisson, des œufs ou encore des produits laitiers. Elles sont dites «complètes» car elles possèdent l’ensemble des acides aminés essentiels, ce qui leur permet d’être facilement assimilables par l’organisme. 

Les protéines végétales :

Les protéines végétales, quant à elles, sont dites «incomplètes», car elles ne possèdent pas tous les acides aminés essentiels. Il faudra alors penser à les associer entre elles lors d’un même repas si celui-ci ne contient pas de protéines animales (ex. : produit céréalier + légumineuses) et de les varier. Certains aliments présentent un profil intéressant en acides aminés comme le soja, les algues. Cependant, du fait de leur composition nous ne pouvons pas les consommer en quantités trop importantes ou fréquentes. 

Besoins en protéines

Les besoins alimentaires en France sont définis par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Référence Nutritionnelle pour la Population (RNP)
(Apports Nutritionnels Conseillés (ANC))

Les apports alimentaires en protéines doivent représenter 10 à 20% de l’apport énergétique total (AET), soit environs 0,8g de protéines par kg par jour pour un adulte en bonne santé. 

Cela représente en moyenne 60 à 120g de protéines par jour (moyenne pour un adulte en bonne santé).

Produits carnés LesFooders

Besoins en protéines animales

Les apports alimentaires en protéines animales doivent représenter plus de la moitié des apports en protéines totales, afin de fournir l’ensemble des acides aminés essentiels.

Ainsi, en fonction de vos besoin, il faudra apporter environ 30 à 60g de protéines d’origine animale. 

Légumineuses LesFooders

Besoins en protéines végétales

Les apports alimentaires en protéines végétales doivent représenter moins de la moitié des apports en protéines totales.

Ainsi, en fonction de vos besoin, il faudra apporter environ 30 à 60g de protéines d’origine végétale. 

NB : Pour les personnes ne consommant pas de protéines animales, il est nécessaire d’associer les sources de protéines végétales lors des repas et de les varier. 

Les différentes sources en protéines

Références

1